Plan des pistes

+ de randonnées à partir de Chichilianne

_ LA TETE CHEVALIERE (boucle par le Pas de l’Essaure et le Pas de l’Aiguille)

blanc niveau : difficile

départ : place Louis Thiers, centre du village

temps aller retour : 5h40

altitude départ : 990 m

dénivellé : 851 m

altitude de la Tête Chevalière : 1951 m

Un des multiples aspects des Hauts Plateaux : le long des crêtes, contraste saisissant entre, d’un côté, les ravins impressionnants surplombant le cirque de Chichilianne et de l’autre, la verdure, les fleurs et les pins à crochets du plateau de Chevalière, avec vue sur le Mont Aiguille.

CIRCUIT PAR LES CARRIERES ROMAINES

blanc niveau : difficile

départ : Richardière

temps aller retour : 6h30

dénevilé : 913 m

circuit : Pas de l’Aiguille – Carrières romaines – Pas des Bachassons – Col de l’Aupet

LE TOUR DU MONT AIGUILLE

blanc niveau : difficile

départ : centre du village

temps aller retour : 7h00

dénivelé : 1018 m

Cet itinéraire permet de découvrir le charme des différents hameaux de Chichilianne, le minuscule village de Trézanne, et le Mont Aiguille sous ses multiples facettes.

Quelques circuits à la découverte des hameaux

et des multiples paysages de Chichilianne

LE BISSARD

le-bissard niveau : facile

départ : centre du village

altitude départ : 980 m

altitude la plus élevée : 1249 m

durée :

LES CRETES DE CHATEAU VIEUX

niveau : facile

durée : 45 mn

TOUR DE RUTHIERE

niveau : facile

départ : centre du village

altitude départ : 980 m

durée : 2h30

CIRCUIT DES FOURCHAUX

niveau : facile

départ : parking devant l’hôtel

« Le Gai Soleil du Mont Aiguille »

durée : 3h00

Commissions communales

  • Tourisme

    responsable Franck BEAUME

    Michel JAY, Alain MAYET et Eric VALLIER

  • Alpages, Réserve des hauts plateaux, forêt et agriculture

    responsable Eric VALLIER

    Michel JAY, Alain MAYET

  • Vie économique, artisanat, commerces

    responsable Jacqueline BONATO, Alain MAYET

  • Vie au village

    responsable Jean-Pierre ANGELIER

    « Culture, associations » Jean-Pierre ANGELIER

    « Jeunes et anciens «  Michel JAY

  • Ecole

    responsable Michel JAY

  • Travaux, voirie, déchets, eau et assainissement

    responsable Michel JAY

    Franck BEAUME, Dominique DINNE et Eric VALLIER

  • Urbanisme

    responsable Eric VALLIER

    Dominique DINNE

  • Aide sociale et au logement

    responsable Jacqueline BONATO

    Séverine GRANGE

  • Communication

    responsable Séverine GRANGE

    Jean-Pierre ANGELIER

Le Mont Aiguille

_

La naissance de l’alpinisme

le-mont-aiguille Son architecture singulière, son allure

de sentinelle, sa réputation de mont

inaccessible ont forgé au Mont Aiguille

son aura de mystère.

C’est peut-être ce qui incita le Roi

Charles VIII
à organiser, en 1492,

l’ascension de ce coin de France

encore inexploré.

Antoine de VILLE, seigneur lorrain

et capitaine de Montélimar, est chargé

de conquérir la montagne comme l’on

prend une forteresse : tailleur de pierre,

échelleur, charpentier, prédicateur du roi

et aumônier l’accompagnent.

Le sommet est atteint le 26 juin 1492.

Il s’agit là du premier acte d’alpinisme dûment authentifié.

Mais, c’est seulement en 1834 que le mont est de nouveau gravi par un berger de Trésanne.

le-mont-aiguille-en-ete

Parti avec une équipe de 6 hommes,

il est le seul à parvenir au sommet.

Cette ascension eut un fort retentissement

et mit définitivement fin à l’inaccessibilité

légendaire du mont.

Puis, en 1877, Edouard ROCHAT

et ses compagnons ouvrent l’ère des

ascensions touristiques
et les courses

au sommet du Mont Aiguille se succèdent.

Le Mont Aiguille : un phénomène géologique

le-mont-aiguille

Largement détaché de la chaîne du Vercors par l’érosion

de la muraille, le Mont Aiguille, bloc quadrangulaire

de calcaire, représente la figure tutélaire du Trièves.

Le socle dénudé se compose de strates de calcaire,

tandis que plus haut le rocher est formé d’un lourd bloc

de calcaire dur et compact (pelouse sommitale de 750 m de long/90-150 m large).

Jusqu’en 1940, il culminait à 2097 m ; des

éboulements successifs ont progressivement

abaissé son altitude à 2086 m.

Le soubassement du Mont Aiguille est formé par

des calcaires argileux : on peut trouver de

nombreux fossiles d’ammonites, de bélemnites,

de bivalves et plus rarement d’oursins.

Ces fossiles indiquent la présence d’une mer

considérée comme relativement profonde et calme.

Par opposition, le calcaire urgonien qui forme

la falaise du Mont Aiguille ou celle des rochers du

Parquet contient d’autres fossiles marins.

La falaise du Mont Aiguille, haute de 300 mètres,

a mis environ 10 millions d’années pour se construire.

Légendaire Mont Aiguille

le-mont-aiguille-et-la-mer-de-nuages

On raconte qu’au sommet

du Mont Aiguille, dans des

grottes de cristal, se sont

réfugiés les dieux et les

déesses chassés de l’Olympe
.

Ibicus, chasseur, surprit

un jour les déesses dans

une tenue dont elles eurent

à rougir.

Jupiter, fou de colère, lança alors les foudres contre le mont profané et le sépara de la chaîne voisine.

Ibicus, victime de sa curiosité fut changé en bouquetin

et condamné à errer éternellement sur les pentes de

la montagne.

Le Mont Aiguille, nimbé dans son mystère, devint par la suite un thème récurrent de la littérature.

En 1535, François Rabelais, s’inspire de l’un de ces

récits imaginaires et écrit alors dans le Quart Livre :

« Ce jour-là, Pantagruel descendit dans une île

admirable entre toutes les autres (…) et pas beaucoup

moins inaccessible que le Mont du Dauphiné, ainsi

nommé parce qu’il est en forme de potiron, et que,

de toute mémoire, personne n’a pu le franchir, hors

Doyac (…) lequel avec des engins mirifiques y monta

et qui trouva au-dessus un vieux bélier. C’était à

deviner qui l’avait transporté là.

D’aucun dire « qu’ayant été ravi étant jeune agnelet

par quelque aigle ou quelque chat-huant grand duc,

il s’était sauvé entre les buissons ». »

Flash Info

FÊTE DES MÈRES

Le Maire et la Municipalité, ont le plaisir

de vous inviter à un apéritif

à l’occasion de la Fête des Mères,

dimanche 31 mai 2015, à 11h, à la Mairie.

Loisirs de plein air à proximité de Chichilianne

ACTIVITES NAUTIQUES

 PISCINES

Clelles – 6 km – Hôtel « Ferrat » – tél 04 76 34 45 82

Lalley – 19 km – Camping de Lalley – tél 04 76 34 75 33

Monestier de Clermont – 20 km – Chemin des Chambons

Mens – 19 km – Place Richard Willm – tél 04 76 34 68 29

 LACS

Lac de Monteynard-Avignonet – 26 km

base nautique : planche à voile, ski nautique, canoé, kite surf, wake board, catamaran, motonautisme…

Lac du Sautet – 43 km

Les lacs de Laffrey, Petichet et Pierre-Châtel – 51 km

 CANYONING

St Michel les Portes – 13 km

ACTIVITES AERIENNES

 SAUT A L’ELASTIQUE

103 m de hauteur, 1er centre européen de la discipline

Pont de Ponsonnas – 31 km – tél 04 76 47 42 80

 PARAPENTE

Ecole de parapente Obiou du Cieltél 06 70 08 67 59

Saint Jean d’Hérans – 23 km – tél 06 70 08 67 59

AUTRES ACTIVITES

 TENNIS

Clelles – 6 km

Lalley – 19 km – Camping Belle Roche – tél 04 76 34 75 33

Mens – 20 km – tél 04 76 34 84 25

 PARCOURS AVENTURE TRIEVES

St Michel les Portes – 13 km

 PASSERELLES HIMALAYENNES

passerelle-himalayenne uniques en Europe

Avignonnet – 26 km

 L’ODYSSÉE VERTE

« La forêt dans tous ses sens »

tél 06 47 55 75 87

Gresse en Vercors

Office du Tourisme du Triièves

Escalade à proximité de Chichilianne

ECOLES D’ESCALADE

Lus la Croix Haute – 30 km

 VIA FERRATA

Site du Belvédère

[Le Sautet->www.ledevoluy.com/ete/fr/activites/les-activites-de-montagne/via-ferrata.html] – 39 km – tél 04 76 47 42 80

Site de la Berche

[Lus la Croix Haute->www.lus-la-croix-haute.com] – 30 km

 VIA CORDA

Site du Ménil

[Gresse en Vercors->www.gresse-en-vercors.com] – 24 km